Dispositif astucieux pour faciliter la mise en place de la boëtte dans le casier.

Il n’est pas toujours très facile de mettre la boëtte bien à sa place dans le casier, une main à travers la goulette, quelques doigts de l’autre main entre les mailles …

Ce petit bricolage rend les choses bien plus simples. Il convient aux casiers anciens en tubes et cordages, mais le principe peut, probablement, être adapté à d’autres types de casiers.

I – MONTAGE

1° Mettre une vis dans un des montants du casier, à l’extérieur. Une vis très ordinaire, comme on en trouve partout, convient et reste utilisable après plus de 10 saisons d’immersion estivale :

On visse tranquillement…..

….. sans pré-trou….et on laisse…

…..la tête de vis dépasser juste un peu.

2° Sur le même rayon, à proximité de la goulette, on fait un trou suffisant pour le fil qu’on souhaite utiliser.

3° On passe à travers un fil de nylon tressé. On fait un bon gros nœud qui le bloquera sur le trou intérieur lorsqu’on tirera sur le brin extérieur.

On tire sur ce brin extérieur jusqu’à ce que sa progression soit bloquée par le nœud, on le passe autour de la tête de vis et on prend la mesure pour calculer le niveau de la boucle.

5° On fait la boucle de façon à ce qu’une fois enfilée sur la tête de vis, le fil, bloqué sur son nœud, soit bien tendu.

On veillera à conserver un excès de fil.

    Il est en effet malin de faire ……….. ….une deuxième boucle pour glisser le doigt. Ceci, le cas échéant, facilitera la traction jusqu’à la vis si, sous l’effet du sel marin, du dessèchement et de la ré-hydratation, la vis devient un peu difficile à atteindre.

6° On libère la boucle, on attire le fil intérieur par la goulette, on fait une nouvelle boucle sur laquelle on met en place du fil électrique: choisi pour fixer la boëtte.

(Noter, ici, le fil de terre aux couleurs harmonisées avec le fil de nylon tressé!)

Le montage est terminé. Deux dispositifs par casier semblent raisonnables.

II – UTILISATION

Pour mettre en place la bouette, on libère le fil de sa vis, le fil électrique monte à l’extérieur du casier à travers la goulette.
Il est alors très facile d’y enfiler la boëtte.

On remet ensuite en place le fil extérieur, sous tension, attaché à sa vis, la boëtte est idéalement à sa place.

Jean-Marie Constantin

 

FLASH: ACCES EXCEPTIONNEL AUX MOUILLAGES 7-8-9 MAI – info COVID 19 – DDTM22

Voici, relayée par le CD22, une information officielle de la DDTM très importante pour tous ceux qui peuvent ou veulent exceptionnellement accéder à leur mouillage durant les grandes marées ces 7, 8 & 9 Mai 2020

 » DDTM 22/DML (Délégation Mer et Littoral) emis par FROUX Didier (adjoint au chef de service) – DDTM 22/DML/SAMEL » <ddtm-dml@cotes-darmor.gouv.fr>
Date : 06/05/2020 21:57
Objet : Important COVID19 – information mouillages de navires de plaisance – grandes marées 7, 8 et 9 mai

Mesdames, Messieurs,

Vous trouverez des informations complémentaires qui s’appliquent pour les 7, 8 et 9 mai pour les mouillages de navires de plaisance:

– les actes préparatoires pour la mise au mouillage de navire de plaisance (pose de corps mort, sortie d’hivernage des navires de plaisance) sont autorisés, à titre dérogatoire, pour les plaisanciers des façades Atlantique / Manche / Mer du Nord les 7, 8 et 9 mai uniquement, en raison de la période de grandes marées

– une limite de 100 km s’applique: un plaisancier n’est pas autorisé à venir au-delà de cette limite pour cette mise à l’eau.

– en cas de contrôle, les propriétaires de navires de plaisance doivent être munis de leur autorisation de mouillage de l’année en cours (individuelle ou en ZMEL), ou à défaut de celle de l’année antérieure. Sans cette autorisation, l’opération n’est pas autorisée.

– l’activité de plaisance en mer demeure interdite ainsi que l’accès aux navires de plaisance en dehors de ces cas spécifiques

– l’interdiction générale au titre de l’arrêté préfectoral interdisant l’accès à l’estran demeure en vigueur au-delà de ces cas spécifiques

Nous vous tiendrons informés des dispositions qui s’appliqueront à compter du 11 mai pour la plaisance.

Eamon Mangan
Administrateur en chef de deuxième classe des affaires maritimes
Directeur-adjoint de la DDTM des Côtes-d’Armor, délégué mer et littoral »

Communiqué FNPP. « Covid-19 : le point sur nos demandes »

Nous recevons ce communiqué de la FNPP au lendemain des déclarations du 1er Ministre à l’Assemblée Nationale

« Covid-19 : le point sur nos demandes…

Nos demandes exprimées ci-dessous ont été relayées au plus haut niveau. Elles devraient pouvoir être mises en œuvre le plus rapidement possible, dans le strict respect des mesures de distanciation en vigueur et des consignes particulières (port du masque dans le périmètre portuaire, limiter les déplacements dans les espaces confinés, lavage des mains, pas de regroupement…).

Le secteur de la plaisance et de la pêche de loisir est un secteur économique important, la reprise de nos activités pourra ainsi contribuer à soutenir l’économie locale gravement atteinte par ces deux mois de confinement.

Nous tenons à apporter notre soutien à la démarche entreprise par la Fédération Française des Ports de Plaisance (FFPP) et son Président Serge Pallares sur un dossier qui concerne l’ensemble des acteurs de la filière.

Nous espérons pouvoir vous donner plus de précisions sur les mesures finalement retenues dans les tout prochains jours…                                                                                                              

Jean Kiffer / Communiqué FNPP »

Voir lien ci-dessous

Articles parus dans la presse

Association des Pêcheurs Plaisanciers et Bassiers de l’île de Bréhat